Ma démarche

J'accompagne les hommes, les femmes ou les couples qui souffrent d’un mal-être, d’un ressenti lourd, d’une difficulté à se dégager de schémas répétitifs, ceux qui se questionnent sur leur fonctionnement psychique et veulent mettre des mots sur leurs émotions, ou des émotions sur des mots.
La thérapie par la parole est avant tout un temps pour s’occuper de soi et de ce qui ne va pas avec l’aide de « quelqu’un »; quelqu’un qui sache accueillir sans conseiller, ni juger… et qui vous amène à trouver vos propres réponses, à découvrir l’ensemble de vos ressources.

Le chemin thérapeutique aide aussi à découvrir des parties ignorées de soi-même, des talents cachés, des possibilités que l’on n’imaginait pas auparavant. C’est un chemin vers soi, une rencontre avec soi-même. Une psychothérapie s’adresse donc en premier lieu aux personnes en difficulté de vie relationnelle et/ou existentielle qui n’acceptent pas d’en rester là et aspirent à prendre en main leur destin.

Pour cet accompagnement, je m’appuie sur des outils issus de la psychothérapie analytique, de la gestalt-thérapie mais aussi de diverses écoles thérapeutiques afin de s’adapter au mieux aux besoins de chaque individu.

 

Déroulement de la séance
Après la première séance, nous définirons le rythme et le cadre les plus à même de répondre à votre demande et/ou votre problématique.

Nos échanges se font en face à face et durent 45 minutes. 

Une régularité dans les rdv est essentielle pour un travail thérapeutique efficace.

 

Quand consulter ?
Vous avez envie de vous libérer, de redonner un sens à votre existence, de vous sentir exister davantage, d’être plus créatif ou simplement plus apaisé ?
Certains symptômes sont des indications qui peuvent mener à entreprendre un travail thérapie avec un psychopraticien :
- Stress, Anxiété
- Crise de panique
- Crise d’angoisse
- Troubles alimentaires (boulimie, anorexie…)
- Perte de sommeil
- Troubles sexuels
- Addictions
- Troubles obsessionnels…

La psychothérapie permet aussi de traverser les épreuves qui émaillent la vie :
- Maladie
- Rupture
- handicap
- Accident, traumatisme
- Burn-out, chômage, changement professionnel...

Elle est aussi indiquée pour lutter contre le mal-être
- les difficultés relationnelles
- les états dépressifs
- le manque de confiance en soi
- la perte de sens
- la sensation d’être enfermé dans des schémas qui se répètent…

ou parfois simplement pour mieux comprendre ce qui nous arrive ou ce qui nous anime.

 

FRANCE 2 VOUS EXPLIQUE LES BIENFAITS DE LA SONOTHÉRAPIE, DÉCOUVREZ LE REPORTAGE 

 

 

La sonothérapie est un ensemble de techniques utilisant les vibrations sonores émises par les instruments vibratoires, tels que les gongs, les bols tibétains, les diapasons thérapeutiques ayant pour effet la relaxation et le bien-être.

Leur effet provient à la fois du son et de la vibration produite.

Les bols nous offrent comme un raccourci vers la méditation profonde, vers notre conscience supérieure et le silence intérieur.

Comme le corps est constitué d’environ 70% d’eau, les ondes des bols se propagent dans l’organisme et résonnent dans tout votre être et au plus profond des cellules, particulièrement dans le cerveau qui contient le plus d’eau.

J’utilise des bols tibétains posés sur le corps, ainsi que des diapasons thérapeutiques, mettant en vibration des trajets énergétiques à l’intérieur du corps. Chaque type de bol est utilisé en association avec les méridiens afin de libérer ces voies sur trois niveaux : physique, mental et énergétique.

Qu’est-ce que le massage sonore ?
Le massage sonore est un massage par le son qui se pratique à l’aide de bols thérapeutiques posés délicatement sur différentes parties du corps. Le son et les vibrations émises par ces derniers vous amènent dans un état profond de bien-être et de relaxation. Notre corps étant majoritairement composé d’eau (70%), la vague vibratoire vient harmoniser toutes les cellules de votre corps.

Chaque type de bol est utilisé en association avec les méridiens afin de libérer ces voies sur trois niveaux : physique, mental et énergétique.

Déroulement d’un massage sonore :
Allongé sur une table de massage, le praticien pose des bols tibétains sur différentes parties de votre corps. À l’aide d’une mailloche, il vient frapper plusieurs fois les bols. Ces derniers sont placés dans un premier temps sur votre dos, puis ensuite sur le devant de votre corps. Les bols sont frappés de manière alternative et/ou simultanée.

La séance dure de 55 minutes à 1 heure.

Les bienfaits du massage sonore :
- Les bols chantants tibétains vous transporteront dans une relaxation profonde.

 

Il s’agit de soins inspirés de l’acupuncture réalisés avec des diapasons de différentes fréquences. Les diapasons permettent de travailler sur des zones précises du corps en apposant directement la vibration sur les zones sensibles comme les muscles, les os, les organes… et c’est la vibration des différents diapasons qui vient agir, sans aiguille.

Ce soin permet de stimuler le bien-être, la réduction de la douleur grâce aux vibrations des diapasons.

Qu’est ce qu’une thérapie de couple ?

Elle s’adresse aux personnes qui partagent tout ou partie de leur vie (marié ou non, vivant ensemble ou non, binôme parent/enfant, 2 membres d'une fratrie, binôme d'associés, …) . Elle s’intéresse à l’entité créée par 2 individus et que l’on nomme l’entité couple/binôme. Ainsi, la thérapie de couple/en binôme prend en compte plusieurs dimensions c’est-à-dire chaque personne en tant que telle et l’entité couple/binôme. On peut le symboliser par la formule 1+1=3.

Pourquoi une thérapie de couple/en binôme ?

Principalement quand le couple/le binôme ne fonctionne pas ou plus bien, comme chacun le souhaite.

- Quand un évènement a généré une interruption dans la confiance, l’envie d’être ensemble (deuil, difficulté professionnelle, infidélité, difficultés sexuelles, problématiques financières, enfants, tension en matière d'éducation, incompréhension réciproque, difficultés à traverser les différents âges de la vie, vision de la collaboration, …)

- Quand un déséquilibre a pu se créer entre les partenaires/membres du fait d’une lassitude, d’un trait de personnalité qui se révèle difficile à supporter pour l‘autre, d’un manque de communication, d’une peur de perdre l’autre ou du maintien dans une situation confortable/rassurante mais insatisfaisante, d’un problème de place et de pouvoir entre les partenaires (couple, associés, ...).

 - En raison d’un manque de différenciation entre les partenaires amenant progressivement à l’asphyxie du ou des partenaires, des frontières mal définies ou érodées amenant à une perte de repères et de liberté d’être/de faire, des rancœurs accumulées et non exprimées

- D’une incompréhension globale,
- D’attentes non clarifiées, insatisfaites, inatteignables
- D’un doute sur l’engagement l’un envers l’autre …

Ces problématiques peuvent conduire à des conflits, un trouble dans la relation, de la distance, du dénigrement, une lassitude, un désintérêt, …

La thérapie de couple/de binôme peut symboliser l’envie de clarifier la situation, de comprendre ce qui se passe pour soi, pour l’autre, pour le couple/le binôme. Elle témoigne de l’envie d’un changement : une continuité avec un mieux être, une pause, une éventuelle rupture, un nouveau mode de fonctionnement, un apaisement de la relation

 


Comment se passe une thérapie de couple ?

La démarche est initiée soit par l’un des partenaires soit spontanément par les 2. Pour que la démarche puisse s’engager il est important que les 2 partenaires soient d’accord sur le principe de la thérapie.

Cet accord constitue une première étape pour regarder ce qui se passe dans le vécu de votre entité couple/binôme.

Le rôle du thérapeute est de permettre notamment de :

- Faciliter la communication, l’expression de chacun sur son ressenti, son vécu, son histoire
- Aider à clarifier des situations qui paraissent incompréhensibles, compliquées, qui s’enlisent
- Identifier les besoins et attentes de chacun et du couple/binôme lui-même
- Faciliter des prises de conscience sur ce que chacun a envie de vivre, peut donner, attend de son partenaire, de son couple/de ce binôme

Les modalités pratiques d’une thérapie de couple

- Durée des séances : 1h30
- Fréquence des séances : la fréquence dépend des besoins et de la situation traversée. Au démarrage, la fréquence peut être hebdomadaire pour permettre de désamorcer une crise, une tension et si vous souhaitez progresser rapidement. Puis, selon l’avancement de la thérapie, la fréquence peut être bi-mensuelle ou mensuelle. Une séance de synthèse est réalisée à une étape marquante de la thérapie. Ensuite, selon vos souhaits, la thérapie peut se poursuivre par une séance ponctuelle. La fin de la thérapie fait l'objet d'une séance consacrée à un bilan.

Je propose 3 types de prestations aux salariés et dirigeants pour améliorer le vécu en entreprise ou collectivité : accompagnement individuel, codéveloppement et groupe d’expression
À tous les niveaux hiérarchiques, les sphères professionnelles comme privées, se trouvent au cœur de l’expérience du travail. Elles sont liées.
Il me semble essentiel aujourd’hui de pouvoir intégrer toutes les dimensions de l’individu, qu’elle soit comprise dans son intégralité pour pouvoir répondre à toutes les situations professionnelles difficiles.
L’objectif de l’intervention en milieu porfessionnel est de trouver un meilleur équilibre et davantage de fluidité, tant pour le bénéfice du salarié ou du dirigeant que pour celui de son/ses équipe(s).

Problématiques de compétences, de réorganisation, de charge de travail, de relation avec la hiérarchie ou avec son équipe, fatigue professionnelle, désaccord avec sa direction… les situations abondent et m’amènent à chaque fois à considérer avant tout la personne dans sa dimension humaine et subjective, à l’inverse d’une approche plus tactique et donc plus superficielle, qui ne règle pas la situation durablement et en profondeur.

 

Accompagnement individuel en milieu professionnel

L’accompagnement individuel permet de créer un espace d’expression pour le cadre ou le dirigeant. Ma démarche s’appuie sur un accompagnement sans thématique imposée pour pouvoir répondre au fil du temps aux problématique de chaque personne.
Ma démarche met le salarié au cœur de la démarche en intégrant ses difficultés professionnelles (modèles de management, des modèles d’accompagnement humain du changement, des pratiques de feedback, les principes d’une réunion efficace) comme la gestion de ses émotions, la formalisation de ses interrogations ou projections.

L’objectif : identifier les ressources disponibles pour accompagner la personne dans la résolution de la situation qui génère de l’inconfort.

 

Codéveloppement

Le maître-mot du codéveloppement est le partage. Ce dispositif consiste à créer un collectif de salariés. Chacun à son tour deviendra le centre des échanges pour exposer une situation critique, une préoccupation ou bien un projet. L’idée est d’apprendre de ses pairs, eux-mêmes confrontés de près ou de loin aux mêmes problématiques. Il en ressort une dynamique de groupe qui permet selon les cas de consolider une identité professionnelle, de prévenir l’épuisement, transférer des connaissances acquises en formation dans les process quotidiens, accompagner un changement, etc.

Selon Adrien Payette, professeur de management et fondateur du Codéveloppement au Canada « Le groupe de Codéveloppement professionnel est une approche pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer, de consolider leur pratique.» Au-delà du principal bénéficiaire, l’ensemble des participants profitent en effet des échanges pour améliorer leur propre pratique.

Ce dispositif s’inscrit dans la durée et se déploie en groupes fermés.

 

Groupes d’expression et de médiation

Le groupe d’expression ou de médiation est conçu pour répondre à une situation de crise : conflit, restructuration, suicide (ou tentative), ou tout autre événement vécu comme plus ou moins impactant ou traumatisant pour les équipes. 

L’enjeu est d’offrir un espace de parole pour les salariés, leur permettre de vivre leurs émotions paisiblement, dépasser les blocages liés à des conflits dans une équipe. Ainsi, le ressenti de chaque participant au groupe contribue à « construire » une réponse de chacun à la crise.

Il s’agit in fine de maintenir l’intégrité de chacun, de libérer la parole sans compromettre le terreau relationnel et l’organisation. Le tout dans un cadre sécurisé par mes soins, à savoir des règles déontologiques partagées avec les participants et un traitement sur mesure en fonction des besoins des participants.